A star is born : Lady Gaga au naturel dans les bras de Bradley Cooper

Facebook Twitter Google+

La popstar a mis sa légendaire extravagance de côté pour son premier grand rôle au cinéma dans le premier long-métrage réalisé par Bradley Cooper, en salle mercredi. Elle y incarne une jeune chanteuse prometteuse, avec force et sans fard.

logo-facebook-social-media

Nombreux sont les chanteurs à s’essayer au cinéma. Lady Gaga ne fait pas exception à la règle. Elle a déjà fait quelques apparitions dans des films, souvent dans son propre rôle, mais cette fois elle tiendra le haut de l’affiche dans A star is born , qui sort en salle mercredi. «On a vu tellement de versions de ce film et on sait que cette histoire a surmonté l’épreuve du temps, c’est pour ça qu’elle touche les gens à travers le monde et j’ai hâte que tout le monde puisse la voir», a-t-elle déclaré en août à la Mostra de Venise, où A Star is born, troisième remake du film culte, était présenté hors compétition.

Notre consœur Marie-Nöelle Tranchant a vu le film lors de la Mostra: «A star is bornest un mélodrame hollywoodien récurrent. Son canevas inusable peut être repris à toutes les générations. Après Janet Gaynor et Frédéric March en 1937, Judy Garland et James Mason en 1954, Barbra Streisand et Kris Kristofferson en 1976, voici donc Lady Gaga et Bradley Cooper. L’acteur-réalisateur signe un film très basique, visuellement très chromo. Parler de mise en scène serait exagéré pour ce roman-photo animé doté d’un puissant moteur de blockbuster. Mais Lady Gaga, mobile, sensible, vulnérable, tire joliment son épingle du jeu.»

Lancé en 2011, le film a connu de multiples rebondissements. Clint Eastwood qui devait initialement diriger la chanteuse Beyoncé dans le rôle d’Ally a finalement laissé la place à Bradley Cooper tandis que Lady Gaga a rejoint le projet en 2016. A star is born semble très attendu par le public: le clip de la chanson Shallow, composé d’extraits du film et mis en ligne jeudi, comptabilise près d’1,5 millions de vues en seulement 24 heures.

● Le clip de Shallow

Loin des excentricités dont elle est coutumière, l’interprète de Poker Face apparaît au naturel dans le film, cheveux châtain et peu maquillée, fragile et hésitante. Elle incarne Ally, une chanteuse prometteuse mais qui doute de son talent et complexe sur son nez. Sa route croise celle de Jackson Maine (Bradley Cooper), chanteur de country alcoolique dont la carrière est sur le déclin, qui la propulse sur le devant de la scène et fait d’elle une star adulée.

«J’ai toujours aimé me transformer, changer de peau, de personnage

Bradley Cooper et Lady Gaga.

«J’ai toujours aimé me transformer, changer de peau, de personnage, ça fait partie de mon art, de ma musique et ce qui est incroyable dans cette aventure avec Bradley c’est qu’il a voulu me voir sans fard», a indiqué Lady Gaga, de son vrai nom Stefani Germanotta. «Je me souviens très bien quand je suis descendue de chez moi avec Bradley pour aller faire les essais, il avait un coton à la main et il m’a démaquillée en disant qu’il ne voulait rien sur mon visage», a ajouté la New-yorkaise de 32 ans.

Prometteuse dans son premier grand rôle sur grand écran, l’artiste aux 180 millions de disques dans le monde en dix ans a aussi évoqué ses débuts, faisant le parallèle avec son personnage. «Au début, Ally ne croit plus en elle tandis que moi, quand j’ai commencé dans la musique à 19 ans, je suis partie tambour battant. J’allais de bar en bar en cherchant du travail, je croyais vraiment en moi», a-t-elle confié à Venise.

L’acteur Bradley Cooper (American Sniper Very Bad Trip ), qui signe à 43 ans sa première mise en scène, a expliqué s’être immédiatement entendu avec la popstar. «Elle m’a mis à l’aise dès notre première rencontre et je mentirais si je disais que j’étais nerveux. Quand vous voyez une artiste de ce calibre vous traiter comme son égal, ça vous rend plus fort, a-t-il expliqué. En faisant le film, on a pu la voir chanter tous les jours, toute l’équipe s’asseyait et on oubliait qu’on était en train de travailler».

Articles similaires :

Laisser un commentaire (E-mail, Nom et site web facultatifs)