Happy Birthdead 2 You : Jessica Rothe et Israel Broussard, L’idée de cette suite est folle !, notre interview EXCLU


Le tueur au masque de bébé édenté va revenir hanter vos nuits dès que vous l’aurez vu (encore) à l’oeuvre ! Nous vous avons donné 3 bonnes raisons d’aller voir Happy Birthdead 2 You au cinéma dès ce mercredi 13 février. Nous avons eu la chance de rencontrer les deux acteurs principaux, Jessica Rothe, alias Tree et Israël Broussard, alias Carter et on vous offre maintenant leur interview exclusive sur un plateau. Il est temps pour vous d’en découvrir plus sur les réelles intentions du réalisateur, l’ambiance sur le tournage et la vie des acteurs. On vous dévoile toutes leurs confessions sur melty ! 

– ATTENTION SPOILERS –

melty – Qu’est-ce qui vous a convaincu de faire une suite ? Qu’y a-t-il de différent cette fois ? 

 Israel Broussard – Christopher Landon (le réalisateur) nous a convaincu ! 

Jessica Rothe – C’est totalement vrai ! Nous avons vécu une expérience tellement positive avec le premier épisode, pas seulement à travers les réactions des spectateurs, mais juste en le tournant, nous nous sommes tellement amusés, Christopher est un réalisateur incroyable qui demande tout avec le sourire, gentillesse et humour. Quand il a lancé l’idée d’une suite, on s’est dit que l’idée était folle, mais que si quelqu’un pouvait le faire, c’était bien lui. Et j’étais heureuse d’avoir l’opportunité de continuer à faire évoluer Tree dans ce voyage, voir jusqu’où on pouvait aller et explorer un côté plus émotionnel de sa personnalité.  

Quelle a été la scène la plus cool à tourner ? 

Israel Broussard – J’ai adoré la fin ! On s’est beaucoup amusés en la tournant. Je ne peux pas dire grand chose… Il y a beaucoup d’étincelles, beaucoup d’effets spéciaux, beaucoup d’amour… C’était ma préférée !

Et la plus compliquée à tourner ? 

Jessica Rothe – C’était la fin aussi je pense. Certaines cascades étaient vraiment techniques, pour s’assurer que tout le monde soit en sécurité. Il y avait des séquences de combat et beaucoup de mouvements de caméra, nous devions être sûrs que tout le monde était hors de leur passage. Ça prend du temps de rentrer dans le rythme et de s’assurer que tout soit parfait. 

Vous savez que demain, tout ce que vous ferez n’aura aucune conséquence, qu’est-ce que vous faites ? 

Jessica Rothe – Je braquerais probablement une banque, j’entrerais par effraction dans un manoir de dingue pour organiser une énorme fête, me gaver de gâteau au chocolat et nager dans une piscine de billets de banque ! 

Israel Broussard – Je pense que je te rejoindrais ! On ferait une fête post-braquage et on boirait des mimosas, 

Jessica Rothe – Je dois dire que je resterais probablement affalée sur le canapé toute la journée avec mon chien, à binge-watcher des séries sur Netflix et les regarder à répétition. 

Est-ce qu’il y a une journée dans votre carrière que vous détesteriez revivre ? 

Israel Broussard – Oui, il y a beaucoup de bas et de hauts, comme dans toutes les carrières. 

Jessica Rothe – Oh oui plein ! Il y a eu certains jours, quand j’y repense, où je me sentais illégitime et que je me disais : « Peut-être que je ne suis pas destinée à être actrice ». Tu dis toujours que tout arrive pour une bonne raison, eh bien si ces journées de doute n’étaient pas arrivé, je n’aurais peut-être pas fait ce film et je l’adore, donc je vis avec ! 


Lien vers melty.fr

Laisser un commentaire (E-mail, Nom et site web facultatifs)