Quelques heures plus tard, elle finit en prison – Potins.net

Actualités
Facebook Twitter Google+

Une femme enceinte a publié cette photo sur Facebook. Quelques heures plus tard, elle a été arrêtée par la police. Explications…

Cette photo postée sur Facebook par une femme enceinte peut paraître banale à première vue. Pourtant, dès sa publication, le cliché a suscité une vague de consternation sur les réseaux sociaux. Plusieurs internautes se sont même empressés de prévenir la police.

Elle s’injecte de la drogue

En effet, en observant le cliché, les internautes ont remarqué plusieurs détails alarmants. Ils ont distingué, sur le tabouret sur la gauche, une cuillère et une seringue. Soit deux objets utilisés pour s’injecter de l’héroïne. Ils ont également remarqué un élastique sur le bras gauche de la future maman. Ce dernier tend à prouver qu’elle venait ou s’apprêtait à s’injecter de la drogue.

Originaire de Caroline du Nord, aux États-Unis, Natosha Kirkland a alors été placée en garde à vue. La future maman, qui ne voulait que montrer la progression de sa grossesse à ses amis et ses proches, a également été reconnue coupable de fraude à la carte de crédit et conduite sans immatriculation valable.

Selon dadubuzz.fr, les effets d’injection d’héroïne pendant une grossesse sont catastrophiques ! En effet, il existe un risque d’infection par le VIH, mais aussi de graves dommages au fœtus, voire la mort. Les nouveau-nés ont souvent des convulsions et des problèmes respiratoires.

Cette femme aurait certainement dû y penser à deux fois avant de publier cette photo sur les réseaux sociaux.


Source link

Top articles du moment :

Laisser un commentaire (E-mail, Nom et site web facultatifs)